Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Race, ethnicité et concurrence interminorités : le cas des rivalités politiques entre africains-américains et latinos dans la ville de Compton (Californie)

Résumé : La ville de Compton, une banlieue pauvre de Los Angeles, a connu d’importantes transformations démographiques au cours des dernières décennies. Entre 1980 et 2010, le pourcentage d’Africains-Américains dans la population de la ville a chuté de 75 % à 34 % tandis que celui des Latinos augmentait de 21 % à 65 %. Pourtant, alors que les Latinos constituent une proportion importante de la population locale depuis les années 1980, la classe politique africaine-américaine contrôle sans partage la politique locale depuis maintenant plus de quarante ans, ce qui constitue une source importante de tensions entre les deux groupes. Cet article vise à analyser les causes du développement de cette concurrence et les mécanismes ayant contribué au maintien d’une telle domination politique africaine-américaine en dépit de changements démographiques profonds.
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [48 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-angers.fr/hal-02381854
Contributeur : Yohann Le Moigne <>
Soumis le : jeudi 13 février 2020 - 11:18:05
Dernière modification le : lundi 17 février 2020 - 16:31:17

Fichier

Version auteur.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Partage selon les Conditions Initiales 4.0 International License

Identifiants

Collections

Citation

Yohann Le Moigne. Race, ethnicité et concurrence interminorités : le cas des rivalités politiques entre africains-américains et latinos dans la ville de Compton (Californie). Politique Américaine, L'Harmattan, 2016, Les nouvelles formes de mobilisations raciales aux Etats-Unis, 28 (2), pp.89-111. ⟨10.3917/polam.028.0089⟩. ⟨hal-02381854⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30

Téléchargements de fichiers

50