Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Usage et symbolique des représentations spatiales en Roumanie post-communiste

Résumé : Durant une quarantaine d’années, les autorités communistes roumaines se sont attachées à limiter les regroupements sociaux. Les liens linguistiques, confessionnels ou de souches nationales partagées étaient ignorés. Seule comptait la citoyenneté. La réactivation de ces rassemblements constitue l’une des principales expressions sociales issue du changement de régime de 1989. Cependant, peu des témoins de la période antérieure au communisme subsistent. Ce processus de recomposition de groupements sociaux doit ainsi s’accomplir dans un cadre (de libre expression) mal connu. Dans le Sud-Ouest de la Roumanie, chaque acteur, groupe ou institution, marque l’espace selon ses propres critères et objectifs. Il s’en suit des superpositions de parcours et la multiplication de signifiants. Dans le cas où ces pratiques s’accompagnent d’une prise en compte de l’autre, elles complètent les processus de recomposition sociale et spatiale. Les appropriations peuvent se révéler non exclusives. Sont-elles en ce sens de simples marquages ? L’article ouvre un débat.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [13 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-angers.fr/hal-02383959
Contributeur : Emmanuel Bioteau Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mardi 22 février 2022 - 18:23:43
Dernière modification le : mardi 29 novembre 2022 - 14:54:24

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Emmanuel Bioteau. Usage et symbolique des représentations spatiales en Roumanie post-communiste. Norois, 2005, 195, ⟨10.4000/norois.565⟩. ⟨hal-02383959⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17