Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

Autour de l’application de la déclaration de 1656. Les arguments de du jésuite Bernard Meynier et de l’avocat réformé Pierre Loride au début des années 1660

Résumé : Face à la naissance du protestantisme au xvi e siècle, l'Église catholique a développé deux stratégies : la lutte contre la réforme ; la transformation du catholi-cisme. Une institution semble résumer ces deux politiques : la Compagnie de Jésus, qui mène des missions contre les protestants, participe à des controverses, créé des collèges pour former l'élite catholique... Mais placer « protestants » et « jésuites » dans un affrontement systématique est un des a priori de l'historiographie qui a été mis en place dès le xvi e siècle. Mais, bien qu'elle ait été régulièrement reprise et développée, cette opposition est en grande partie fausse, et d'abord parce que l'objectif premier de la Compagnie de Jésus n'est pas la lutte contre le protestantisme, mais la rénovation de l'Église grâce à une nouvelle spiritualité, une spiritualité d'ailleurs en partie commune à Luther et aux réformateurs protestants, ce que les historiens et les théologiens redécouvrent depuis quelques dizaines d'années Cet ouvrage, issu des sixièmes journées d'études organisées en par le Conseil scientifique de la Collection jésuite des Fontaines avec le concours du Laboratoire de Recherche Historique Rhône-Alpes, entend dépasser ces a priori qui ne reposent que sur la volonté de simplifier les choses ou sur un cloisonnement des études, puisque l'historiographie a l'habitude d'envisager séparément les jésuites ou les protestants. Tout en accordant malgré tout une part importante aux diverses formes de concurrence et d'affrontement, les différents contributeurs montrent également les similitudes et les rapprochements sur un temps long, du xvi e au xxi e siècle, à travers des cas précis. Les trois dernières journées d'études autour de la Collection des Fontaines ont également été publiées par le LARHRA dans sa collection Chrétiens et Sociétés Documents et Mémoires. Chrétiens et Sociétés Documents et Mémoires n° 37 XVI e-XXI e SIÈCLES Ouvrage publié avec le soutien de sous la direction d'Yves KrumenacKer et Philippe martIn Chrétiens et Sociétés Documents et Mémoires n° 37 JÉSUITES ET PROTESTANTISME XVI e-XXI e SIÈCLES
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [40 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-angers.fr/hal-02488073
Contributeur : Didier Boisson <>
Soumis le : vendredi 6 mars 2020 - 13:12:51
Dernière modification le : mardi 6 octobre 2020 - 10:50:03
Archivage à long terme le : : dimanche 7 juin 2020 - 12:33:14

Fichier

Mem_Jesuites_protest_Boisson.p...
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-02488073, version 1

Citation

Didier Boisson. Autour de l’application de la déclaration de 1656. Les arguments de du jésuite Bernard Meynier et de l’avocat réformé Pierre Loride au début des années 1660. Philippe Martin; Yves Krumenacker. Jésuites et protestantisme, 2019, Chrétiens et Sociétés. Documents et Mémoires, 979-10-91592-24-6. ⟨hal-02488073⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

52

Téléchargements de fichiers

51