Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation

Etude de la résistance partielle de la carotte à Alternaria dauci par une approche de phénotypage multi critères

Résumé : La création de variétés présentant un niveau de résistance fort et durable passe immanquablement par la mise en œuvre de méthodes de phénotypage toujours plus discriminantes, reproductibles et pouvant être mises en œuvre sur de grands effectifs. Les méthodes actuelles de phénotypage font encore très souvent appel à une notation visuelle des symptômes. Nous rapportons ici la mise en œuvre de différentes méthodes de phénotypage alternatives permettant de caractériser, soit la phase asymptomatique par l’utilisation de nouvelles technologies telles que la qPCR, la thermographie ou la mesure de fluorescence de chlorophylle, soit la phase symptomatique à l’aide de tests en conditions contrôlées. Les avantages et les limites de ces méthodes sont abordés.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [16 références]  Voir  Masquer  Télécharger

https://hal.univ-angers.fr/hal-02516459
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : lundi 23 mars 2020 - 21:36:26
Dernière modification le : samedi 28 mars 2020 - 01:58:04

Fichier

Vol50-9-LeClerc.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

Citation

Valérie Le Clerc, Elodie Auperpin, Anita Suel, David Rousseau, Etienne Belin, et al.. Etude de la résistance partielle de la carotte à Alternaria dauci par une approche de phénotypage multi critères. Innovations Agronomiques, INRA, 2016, 50, pp.101-109. ⟨10.15454/1.4721101706751174E12⟩. ⟨hal-02516459⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

23

Téléchargements de fichiers

16