Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Protocole simple de rétrocroisement chez Medicago truncatula

Abstract : Le décryptage des fonctions géniques chez Medicago truncatula est aujourd’hui facilité par la mise à disposition d’une collection de plus de 21 000 mutants d'insertion du rétrotransposon Tnt1, dans le génome de la lignée sauvage R108, pouvant interrompre de nombreux gènes d’intérêt. Toutefois, chaque plante qui comporte une copie du Tnt1 dans un gène d’intérêt comporte aussi 5 à 70 insertionsTnt1 dans d’autres régions du génome rendant critique l’étude directe de ces mutants. Des rétrocroisements (ou Backcross) avec R108 s’avèrent donc nécessaires pour éliminer ces copies surnuméraires du Tnt1 et ainsi « nettoyer » le fond génétique avant d’étudier l’effet de la mutation. M. truncatula est une espèce autogame, dont les fleurs sont hermaphrodites et cléistogames, c’est-à-dire qu’elles s’autopollinisent lorsque la fleur est encore fermée. La maîtrise de ces rétrocroisements nécessitant beaucoup de minutie, nous décrivons ici un protocole que nous avons mis au point, simple et accessible à tous.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-02516600
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : mardi 24 mars 2020 - 01:29:14
Dernière modification le : lundi 12 octobre 2020 - 10:28:27

Identifiants

  • HAL Id : hal-02516600, version 1
  • OKINA : ua17097

Collections

Citation

Marc Bosseno, Annie Lambert, Daniel Beucher, Catherine Aubry, Marie Le Gleuher, et al.. Protocole simple de rétrocroisement chez Medicago truncatula. Le Cahier des Techniques de l’INRA, 2017, Non spécifié. ⟨hal-02516600⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15