Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Poster

Propriétés antibactériennes d’extraits de propolis contre des souches de Staphylococcus aureus sensibles ou résistantes à la méthicilline

Résumé :

La résistance aux antibiotiques est devenue l'un des problèmes majeurs de santé publique du XXIème siècle. Il existe donc un réel intérêt thérapeutique dans la recherche de composés ou d'extraits naturels capables de limiter cette résistance. La propolis est un mélange complexe composé de substances résineuses collectées par les abeilles sur différentes parties des plantes et arbres, de cires et de sécrétions salivaires de l'abeille. Elle sert principalement à colmater les interstices des parois de la ruche et comme véritable arme chimique contre les microorganismes. La propolis est utilisée depuis longtemps en médecine traditionnelle puisqu'elle possède des propriétés pharmacologiques intéressantes notamment antioxydante, anti-inflammatoire mais aussi antimicrobienne.

Un échantillon de propolis, composé de 24 lots collectés en France (majoritairement dans le sud-ouest) en 2010 et 2011, a été extrait par différents solvants : EtOH 70%, MeOH, DCM et DCM/MeOH/eau 31/19/4 (mixte). La composition chimique des extraits a préalablement été déterminée au moyen d’analyses HPLC/DAD/MS et RMN 1H et 13C. L'activité antibactérienne a été évaluée sur des bactéries responsables d'infections nosocomiales, et plus spécifiquement sur 13 souches de Staphylococcus aureus [ATCC25923, six isolats cliniques de souches résistantes à la méthiciline (SARM) et six isolats cliniques de souches sensibles à la méthiciline (SASM)] par détermination de la concentration minimum d'inhibition (CMI) en milieu gélosé [1].

Les résultats ont montré que, parmi les quatre extraits, le DCM et le "mixte" présentaient une bonne activité antibactérienne contre S. aureus (SA) avec des CMI respectives de 60±10 et 67±15 µg/mL mais également sur quasiment toutes les souches SARM et SASM testées (CMI entre 30 et 97 µg/mL). Ces bonnes activités des extraits DCM et mixte peuvent être reliées à des teneurs élevées en polyphénols totaux et en flavonoïdes [1]. Diverses études ont en effet montré que ce type de mélange complexe, riche en polyphénols, était plus actif que les composés isolés les constituant. Les polyphénols agiraient ainsi de façon synergique, potentialisant l'activité antibactérienne de ces extraits [2]. D'autres études, menées in vitro, ont par ailleurs mis en évidence un réel synergisme entre propolis et antibiotiques [3], [4]. Ainsi, ces extraits de propolis présentent-ils un réel potentiel dans une lutte alternative contre des infections à staphylocoques.

 

Références

[1]          S. Boisard et al., "Antifungal and Antibacterial Metabolites from a French Poplar Type Propolis", Evid. Based Complement. Alternat. Med., vol. 2015, p. e319240, 2015.

[2]          A. Kujumgiev, I. Tsvetkova, Y. Serkedjieva, V. Bankova, R. Christov, et S. Popov, "Antibacterial, antifungal and antiviral activity of propolis of different geographic origin", J. Ethnopharmacol., vol. 64, no 3, p. 235‑240, 1999.

[3]          S. Stepanović, N. Antić, I. Dakić, et M. Švabić-Vlahović, "In vitro antimicrobial activity of propolis and synergism between propolis and antimicrobial drugs", Microbiol. Res., vol. 158, no 4, p. 353‑357, 2003.

[4]          A. Fernandes Júnior, E. C. Balestrin, J. E. C. Betoni, R. de O. Orsi, M. de L. R. de S. da Cunha, et A. C. Montelli, "Propolis: anti-Staphylococcus aureus activity and synergism with antimicrobial drugs", Mem. Inst. Oswaldo Cruz, vol. 100, no 5, p. 563‑566, 2005.

Type de document :
Poster
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-02521259
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : vendredi 27 mars 2020 - 12:18:25
Dernière modification le : vendredi 19 juin 2020 - 01:40:23

Identifiants

  • HAL Id : hal-02521259, version 1
  • OKINA : ua15419

Citation

Séverine Boisard, Anne-Marie Le Ray, Marie Kempf, Viviane Cassisa, Catherine Flurin, et al.. Propriétés antibactériennes d’extraits de propolis contre des souches de Staphylococcus aureus sensibles ou résistantes à la méthicilline. Journées BacTouBac, l'innovation face au défi bactérien, 2016, Toulouse, France. 2016. ⟨hal-02521259⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18