Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

L'après d'une violation des contrats tacites : Une proposition de modèle à partir du cas des pilotes Air France

Résumé : Les changements économiques qui traversent les organisations bousculent le contenu des contrats psychologiques et sociaux tissés avec les employés. Dans ce contexte, nous proposons d’étudier la rupture et la violation des contrats tacites des membres d’une profession. L’objet de la recherche, qui s’inscrit en comportement organisationnel, est d’éclairer la temporalité des ruptures et des violations entre les différents niveaux de contrats tacites peu étudiés du point de vue de leur articulation. Ce travail prend en compte d’abord les possibilités de contamination ou de protection d’un contrat sur l’autre, puis de recomposition des contrats violés. Ce faisant, l’après d’une violation est interrogé en reliant les formes de prises de parole aux types de recomposition de contrats. Les résultats apportent ainsi une contribution aux travaux de recherche sur le processus de reconstruction post-rupture et violation, reconnus comme embryonnaires dans la littérature. La partie empirique de cette recherche s’appuie sur une étude de cas dans le secteur aérien qui a connu des changements structurels inédits à l’origine d’une nouvelle donne qui bouleverse le contenu des contrats tacites du personnel navigant technique. La grève initiale qui a opposé les pilotes de la compagnie aérienne Air France à sa direction, à partir de l’automne 2014, qualifiée d’historique par la presse, offre le cadre d’une double violation des contrats (psychologiques et social) à partir duquel étudier les suites. L’analyse repose à la fois sur plusieurs corpus documentaires (articles de presse, tracts syndicaux, supports de communication de la Direction à l’intention des pilotes), sur une phase d’observation et sur 35 entretiens conduits auprès de pilotes et managers Air France et permet de développer un modèle intégré post -violations à partir des deux dimensions (la désirabilité et l’activité) nécessaires pour requalifier avec plus de précision la théorie de l’échange social.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-02531780
Contributeur : Dominique Peyrat-Guillard <>
Soumis le : vendredi 3 avril 2020 - 19:45:26
Dernière modification le : lundi 6 juillet 2020 - 15:39:33

Identifiants

  • HAL Id : hal-02531780, version 1

Collections

Citation

Gwenaëlle Grefe, Dominique Peyrat-Guillard. L'après d'une violation des contrats tacites : Une proposition de modèle à partir du cas des pilotes Air France. Revue de Gestion des Ressources Humaines, Eska, 2020, pp.17-38. ⟨hal-02531780⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

106