Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

D'Edith à Catherine Howard, la construction d'un espace imaginaire

Résumé :

Le drame Catherine Howard, joué en 1834 à la Porte-Saint-Martin, est la réécriture d'Edith, refusée successivement par le Théâtre-Français, l'Odéon et la Porte-Saint-Martin. Alors qu'Edith, mêlant tragédie et mélodrame, se signalait par son ambiguïté générique, son adaptation donne à Dumas l'occasion de se dégager des codes et contraintes de la tragédie en repensant l'espace selon les perspectives du drame romantique : construction, dans le texte et sur scène, d'un cadre historique connu et référencé, représentation du pouvoir en exercice, mobilisation -problématique- du collectif. Ce remaniement n'empêche pas l'inspiration mélodramatique, toujours présente, d'imposer son esthétique et ses enjeux propres. Plus largement, Catherine Howard s'apparente à une sorte de psychodrame avant la lettre, à un rêve éveillé dont l'héroïne évolue dans un monde parallèle où le songe se transforme en cauchemar, mobilisant un espace-temps propre à d'autres genres. Ce travail, fondé sur une analyse plus textuelle que scénographique, se propose d'étudier la traduction de cette fable dans un espace hybride tiraillé entre la reconstitution historicisante et la représentation d'une psychè perturbée. Constamment dirigée vers le hors-scène, ou vers un au-delà temporel et spatial, qui parfois parasite mais parfois aussi enrichit le lieu scénique et son action, Catherine Howard, définie par son auteur comme "extra-historique", est en fait un drame fantasmatique.

Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-02616413
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : dimanche 24 mai 2020 - 16:33:56
Dernière modification le : jeudi 28 mai 2020 - 03:40:14

Fichier

com._catherine_howard_-_versio...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-02616413, version 1
  • OKINA : ua14234

Collections

Citation

Anne-Marie Callet-Bianco. D'Edith à Catherine Howard, la construction d'un espace imaginaire. Le théâtre (co)signé Dumas : questions spatiales et génériques, May 2015, Uppsala, Suède. pp.199-214. ⟨hal-02616413⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

14

Téléchargements de fichiers

15