Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

La construction du marché des tirages photographiques

Résumé : Dans les années 1960, un tirage photographique ne valait rien. Quarante ans plus tard, certaines images atteignent plusieurs millions d’euros. L’objet de cet article est d’analyser comment s’est construit ce marché. Loin d’être une création spontanée, nous montrons que son émergence n’a été possible que grâce à l’adoption, par une majorité des acteurs, d’une convention permettant de hiérarchiser les tirages entre eux et fournissant aux collectionneurs les critères permettant d’en apprécier la valeur. Ce processus met en lumière le rôle actif de quelques prescripteurs – historiens, collectionneurs, marchands – dont les choix, les réseaux et la capacité de persuasion ont réussi à convaincre un nombre croissant d’intervenants (galeries, institutions, sociétés de ventes aux enchères, collectionneurs) d’investir dans ce nouveau marché.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03066725
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : mardi 15 décembre 2020 - 13:54:47
Dernière modification le : mercredi 16 décembre 2020 - 04:07:33

Identifiants

  • HAL Id : hal-03066725, version 1
  • OKINA : ua947

Citation

Nathalie Moureau, Dominique Sagot-Duvauroux. La construction du marché des tirages photographiques. Études photographiques, 2008, Non spécifié. ⟨hal-03066725⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

11