Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Nouvelle régulation concurrentielle et nouveaux jeux de proximités. Les associations d’aide à la personne à la reconquête de leur légitimité territoriale

Résumé :

Le secteur de l’aide à la personne, jusque-là essentiellement associatif, a été bouleversé par l’introduction d’une nouvelle régulation concurrentielle en 2005. Auparavant, les associations s’entendaient pour le partage de leurs territoires respectifs d’intervention et bénéficiaient d’une légitimité territoriale forte, constituant ainsi des monopoles territoriaux. Ces monopoles étaient fondés sur des proximités géographique et organisée : contraintes de coûts de déplacement des aidants et liens historiques locaux. Soumises à la concurrence, leur légitimité territoriale est aujourd’hui remise en question. Cet article montre que selon les positionnements des politiques départementales et l’intensité concurrentielle perçue, les associations cherchent à asseoir leur légitimité territoriale en développant de nouvelles articulations de proximités. La proximité organisée y est déterminante : proximité organisée fondée sur une entente de non rivalité et respect des territoires légitimes ; ou bien proximité organisée fondée sur des règles de partage de la demande et sur l’absorption des acteurs les plus fragiles.

Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03107498
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : mardi 12 janvier 2021 - 16:04:14
Dernière modification le : vendredi 5 février 2021 - 03:55:12

Identifiants

Collections

Citation

Isabelle Leroux, Laurent Pujol, Éric Rigamonti. Nouvelle régulation concurrentielle et nouveaux jeux de proximités. Les associations d’aide à la personne à la reconquête de leur légitimité territoriale. RERU, 2012, pp.407-430. ⟨10.3917/reru.123.0407⟩. ⟨hal-03107498⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

15