Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

La difficile appropriation du concept de RSE par les TPE : le cas de la viticulture

Résumé :

De nombreux travaux ont mis en évidence les spécificités des TPE par rapport aux grandes entreprises. Dans un contexte de responsabilités élargies, de performances globales, la RSE, présentée comme la traduction managériale du développement durable (Berger-Douce, 2009), demeure, pour ces TPE, un concept flou, ambigu, peu explicite. Cette complexité s’amplifie lorsque nous considérons la variable sectorielle, ici la production de vins. L’étude de cas abordée ici montre que la RSE dans les TPE reste informelle, intuitive, faite de bon sens. Ni passives, ni proactives, si les TPE s’adaptent pas-à-pas aux normes et/ou obligations légales, la RSE n’apporte pas de réponse à la contrainte climatique spécifique à ce secteur.

Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03108659
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : mercredi 13 janvier 2021 - 12:26:10
Dernière modification le : vendredi 5 février 2021 - 03:36:46

Identifiants

  • HAL Id : hal-03108659, version 1
  • OKINA : ua13014

Collections

Citation

Philippe Callot. La difficile appropriation du concept de RSE par les TPE : le cas de la viticulture. Quelle articulation des problématiques sociales et environnementales au sein des organisations ?, 10ème congrès ADERSE, 2013, Brest, France. ⟨hal-03108659⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

11