Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

“And sent him homeward tae think again”: UCS, Edward Heath et la résurgence du militantisme écossais

Résumé :

Le 29 juillet 1971, John Davies, ministre de l’Industrie et du Commerce, annonce à la Chambre des communes la fermeture des Upper Clyde Shipbuilders (UCS), les chantiers navals autrefois fleurons de l’industrie écossaise. Le gouvernement d’Edward Heath, fidèle à sa politique de non-intervention et de non-assistance aux « canards boiteux », refuse de venir en aide à une entreprise qu’il juge vouée à l’échec. Quelques mois plus tard, le 28 février 1972, Davies revient sur ses positions et annonce une aide massive de 35 millions de livres sterling pour sauver les chantiers navals de la Clyde, portant ainsi un coup d’arrêt brutal à la politique de désengagement promise par Heath. Comment ce revirement a-t-il pu avoir lieu ? Comment le gouvernement de Heath a-t-il pu autant infléchir sa politique ? L’épisode UCS met en lumière un affrontement syndicat/gouvernement hors du commun. Emmenés par Jimmy Reid, un leader syndical communiste extrêmement charismatique, les ouvriers d’UCS mettent en place un nouveau mode d’action pour lutter contre le gouvernement. À la traditionnelle grève, Jimmy Reid préfère la tactique du work-in. Ainsi, la crise d’UCS provoque une résurgence du militantisme écossais, jusqu’alors faible et mal organisé, qui se dessine sous une nouvelle forme, plus radicale et plus polarisée vers l’extrême gauche, et il s’agira de comprendre dans quelle mesure ce militantisme communiste a contribué à la défaite du gouvernement. Il sera intéressant également d’étudier les liens entre la résurgence du militantisme écossais et le nationalisme écossais. Car ce conflit industriel dépasse largement le cadre de la lutte syndicale, c’est une lutte pour la nation écossaise qui s’est jouée derrière le sauvetage des chantiers navals. La volte-face du gouvernement n’est pas l’histoire d’une simple victoire des ouvriers sur la classe politique, c’est l’histoire d’une victoire de l’Écosse sur l’Angleterre qui a vu la capitulation d’Edward, rappelant ainsi aux Écossais un des épisodes les plus glorieux de leur histoire.

Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03123098
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : mercredi 27 janvier 2021 - 14:55:16
Dernière modification le : vendredi 29 janvier 2021 - 03:24:24
Archivage à long terme le : : mercredi 28 avril 2021 - 18:55:44

Fichier

upper_clyde.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03123098, version 1
  • OKINA : ua3058

Citation

Laetitia Langlois. “And sent him homeward tae think again”: UCS, Edward Heath et la résurgence du militantisme écossais. Études écossaises, Grenoble: ELLUG, 2009, Non spécifié. ⟨hal-03123098⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16

Téléchargements de fichiers

19