Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Impact d’un programme de formation employant plusieurs approches pédagogiques sur l’amélioration de l’observance de l’hygiène des mains dans 4 établissements appartenant à un réseau de lutte contre les infections nosocomiales

Abstract :

Introduction/objectif du travail :
Depuis la fin des années 90, les stratégies mises en place pour améliore
’observance de l’hygiène des mains (OHM) ont souvent intégré l’introduction des produits hydro-alcooliques (PHA) ou la promotion de leur utilisation. Aujourd’hui, nombreux sont les établissements qui disposent de ces PHA alors que leur OHM reste modeste. Notre objectif était d’évaluer l’impact d’un programme de formation comportant plusieurs méthodologies pédagogiques sur l’observance de l’HM et le port de gants à usage unique (GUU) dans des établissements disposant de PHA depuis plusieurs années.

Matériel et Méthodes :
Une étude de type « avant – après » a été réalisée dans 4 établissements comportant des lits d’EHPAD, de gériatrie aigüe ou de rééducation. L’intervention comportait la restitution des résultats de la première phase de l’étude, trois journées de formation de type enseignement dirigé (rappel des notions de base, analyse des risques à partir de scénarios, analyse d’expériences personnelles rapportées par les participants), ateliers HM dans les établissements avec caissons pédagogiques, et organisation de journées thématiques dédiées à l’HM. L’OHM et la qualité des frictions alcooliques ont été notées en différenciant les opportunités d’HM intervenant à l'extérieur de séquences de contacts successifs (OES) et les opportunités intra-séquences (OIS). Les pratiques associées au port de GUU ont été étudiées avec différents indicateurs.

Résultats :
Au total, 1470 opportunités d’HM (760 pendant la première phase et 710 pendant la seconde) ont été observées Une amélioration significative a été notée pour l’OHM dans les OIS (39,0% vs. 19,0% ; p < 10-5), la proportion de contacts avec un risque d’exposition aux produits biologiques pour lesquels il y a eu port de GUU (71,4% vs. 52,0% ; p < 0,001), et la qualité de la friction alcoolique lorsqu’elle était pratiquée (85,0% vs. 71,9% ; p< 10-5). L’OHM après le dernier contact d’une série de contacts successifs (mesurée sur 82 observations) a atteint 97,6% au cours de la deuxième phase (60,9% lors de la première ; p < 10-7). Enfin, l’OHM après retrait des GUU s’est également améliorée (78,0% vs. 64,1% ; p < 0,05).

Conclusion :
Le programme de formations multiples mis en place a permis d’améliorer significativement plusieurs indicateurs de qualité de la prise en charge du risque de transmission croisée ou d’infection des patients. Afin d’améliorer encore certaines pratiques (OHM pour les OIS), nous envisageons de réaliser une étude qualitative avec des spécialistes en sciences sociales pour mieux comprendre les déterminants du comportement des soignants.

Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03137489
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : mercredi 10 février 2021 - 14:28:26
Dernière modification le : jeudi 11 février 2021 - 03:27:49

Identifiants

  • HAL Id : hal-03137489, version 1
  • OKINA : ua11348

Collections

Citation

Matthieu Eveillard, F. Raymond, Véronique Guilloteau, Marie-Therese Pradelle, Marina Zilli-Dewaele, et al.. Impact d’un programme de formation employant plusieurs approches pédagogiques sur l’amélioration de l’observance de l’hygiène des mains dans 4 établissements appartenant à un réseau de lutte contre les infections nosocomiales. Programme définitif et livre des résumés, 2010, Bordeaux, France. pp.66. ⟨hal-03137489⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

7