Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Imagerie phénotypique et peptides radiomarqués au gallium-68 : au-delà des analogues de la somatostatine

Résumé :

Le ciblage de récepteurs avec des peptides radiomarqués est devenu très important en oncologie nucléaire au cours de ces dernières années. Les peptides les plus fréquemment utilisés en clinique sont les analogues de la somatostatine. Cependant, d’autres analogues radiomarqués ont également été développés et évalués in vitro et in vivo et pour certains déjà en clinique. Il s’agit par exemple de l’alpha-melanocyte-stimulating hormone (alpha-MSH), de la neurotensine, du peptide intestinal vasoactif (VIP), de la bombésine, de la substance P (SP) et de la cholécystokinine (CCK), des intégrines… Cette revue se focalise sur les peptides radiomarqués au gallium-68, développés pour l’imagerie TEP, en dehors des analogues de la somatostatine, qui sont discutés dans un autre article.

Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03179472
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : mercredi 24 mars 2021 - 12:21:45
Dernière modification le : jeudi 15 avril 2021 - 17:21:38

Fichier

1-s2.0-s0928125810000872-main....
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

Collections

Citation

Olivier-François Couturier, Franck Lacœuille, C. Lefebvre, François Hindré, Laurent Vervueren, et al.. Imagerie phénotypique et peptides radiomarqués au gallium-68 : au-delà des analogues de la somatostatine. Médecine Nucléaire, Elsevier/Masson, 2010, 34 (5), pp.299-306. ⟨10.1016/j.mednuc.2010.03.001⟩. ⟨hal-03179472⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

19

Téléchargements de fichiers

33