Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Estimation du DFG en oncopédiatrie : clairance au 51CR-EDTA vs clairance à la créatinine par méthode Jaffé et enzymatique

Abstract : Objectifs.– Étudier la possibilité de suivre la fonction rénale chez des patients depédiatrie sous chimiothérapie uniquement par l’estimation du DFG au moyende la clairance à la créatinine (eDFG), méthode plus simple et déjà utilisée enclinique pour le suivi de l’insuffisance rénale chronique chez l’adulte. Le mDFG(un desgold standard) a été comparé séparément aux eDFG obtenus avec uneméthode de Jaffé (MJ) et au eDFG obtenu avec une méthode enzymatique (ME).Matériels et méthodes.– L’étude a été réalisée par recueil rétrospectif sur93 patients (cinq mois–21 ans) de janvier 2007 à septembre 2012. La clai-rance au51Cr-EDTA (n= 181) a été calculée à partir d’une méthode à quatrepoints (correction de Brochner–Mortensen 2009) et les clairances à la créati-nine ont été estimées par la formule de Schwartz (127 en MJ et 54 en ME).Le mDFG a été comparé aux eDFG obtenus par MJ et ME par un test sta-tistique de Student pour séries appariées. La concordance entre les méthodesa été évaluée graphiquement par la méthode de Bland et Altman, le biais(erreur systématique), les précisions à 30 % et 10 % ont aussi été calcu-lés. Enfin, les méthodes ont été comparées lors d’un suivi longitudinal sur26 patients.Résultats.– Le test de Student met en évidence une différence significative deseDFG avec le mDFG (p< 0,001 avec MJ et ME ;= 0,05). L’étude de Blandet Altman révèle d’une part des biais moyen (moyenne des différences entresles deux méthodes) important de 81 mL/min/1,73 m2pour MJ et modéré de16 mL/min/1,73 m2pour ME, soit respectivement une surestimation moyennede 80 % et 17 % en faveur du eDFG, et d’autre part des écart-types importantégal à 50 mL/min/1,73m2pour MJ et 33 mL/min/1,73m2pour ME. Les préci-sions à 30 % et 10 % sont respectivement très faibles (11 % et 2 %) pour MJ etmodérée (75 % et 33 %) pour ME. Le suivi longitudinal met en évidence desdivergences critiques de résultats (stabilité, élévation, diminution du DFG) entremDFG et eDFG.Conclusions.– L’ensemble des résultats obtenus permet de conclure à la non-transposabilité des méthodes et d’exclure l’utilisation du eDFG pour suivre lafonction rénale des patients d’oncologie pédiatrique en routine clinique.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03179485
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : mercredi 24 mars 2021 - 12:22:14
Dernière modification le : mercredi 21 avril 2021 - 03:23:42

Identifiants

Collections

Citation

Aurélien Contini, A. Cahouet-Vannier, Valérie Moal, Laurent Vervueren, Pacôme Fosse, et al.. Estimation du DFG en oncopédiatrie : clairance au 51CR-EDTA vs clairance à la créatinine par méthode Jaffé et enzymatique. 51e colloque de Médecine Nucléaire de Langue Française, May 2013, Rouen, France. ⟨10.1016/j.mednuc.2013.03.153⟩. ⟨hal-03179485⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

19