Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Hypercalcémie majeure révélatrice d’une sarcoïdose induite par étanercept

Résumé :

Introduction

Les principaux effets secondaires des biothérapies anti-TNF alpha sont maintenant bien connus, notamment le risque d’infections opportunistes. Certains effets paradoxaux sont plus exceptionnellement décrits, tels que le développement de réactions granulomateuses de type sarcoïdose.

Observation

Nous rapportons ici l’observation d’une femme de 39 ans suivie pour une polyarthrite rhumatoïde sévère traitée par étanercept depuis cinq ans, hospitalisée en urgence pour vomissements et douleurs abdominales diffuses révélant une hypercalcémie majeure avec insuffisance rénale aiguë. Après correction des troubles métaboliques sous hydratation et biphosphonates, le scanner thoracoabdominopelvien a montré la présence d’un syndrome interstitiel bilatéral et d’une volumineuse splénomégalie hétérogène. Le diagnostic de sarcoïdose a été confirmé par les biopsies bronchiques perendoscopiques. L’évolution a été favorable après l’arrêt de l’étanercept et une corticothérapie à doses décroissantes.

Conclusion

Le risque de sarcoïdose induite doit être connu chez les patients sous anti-TNF et doit être évoqué en cas d’hypercalcémie majeure et/ou de splénomégalie.

Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03276603
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : vendredi 2 juillet 2021 - 11:38:42
Dernière modification le : samedi 3 juillet 2021 - 03:37:14

Identifiants

Collections

Citation

A. Watrin, Mathieu Royer, Erick Legrand, Frédéric Gagnadoux. Hypercalcémie majeure révélatrice d’une sarcoïdose induite par étanercept. Revue des Maladies Respiratoires, Elsevier Masson, 2014, 31 (3), pp.255-258. ⟨10.1016/j.rmr.2013.04.029⟩. ⟨hal-03276603⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

8