Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Les plantes parentes des espèces cultivées, un réservoir de biodiversité pour l’amélioration: l’exemple des Daucus

Résumé :

Il est question d'une biodiversité souvent un peu oubliée, celle des plantes parentes des espèces cultivées. Ce type de biodiversité regroupe dans un même ensemble des taxons issus de la flore naturelle, d'autres venus de la domestication, ainsi que des taxons de catégorie intermédiaire (plantes cultivées échappées ou naturalisées, hybrides sauvage-cultivé, etc.). Un programme dédié à la carotte (Daucus carota L.) sur le territoire français sera succinctement décrit. Il comporte des phases d'analyses préliminaires (littérature, herbiers, botanistes locaux), de prospections, de mise en culture comparée, d'analyses ADN (microsatellites) pour établir la structuration génétique de cet ensemble, de conseils de conservation et d'étude des résistances aux parasites. Les grandes lignes des résultats actuellement acquis (programme en cours) seront présentées.

Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03284057
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : lundi 12 juillet 2021 - 12:29:43
Dernière modification le : jeudi 22 juillet 2021 - 03:30:23

Identifiants

  • HAL Id : hal-03284057, version 1
  • OKINA : ua12499

Citation

Jean-Pierre Reduron, Emmanuel Geoffriau. Les plantes parentes des espèces cultivées, un réservoir de biodiversité pour l’amélioration: l’exemple des Daucus. Colloque de la Société Botanique de France « Aspects méconnus de la diversité botanique et microbienne », 2010, Paris, France. ⟨hal-03284057⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

12