Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Apport de la biologie moléculaire dans le diagnostic des infections à Acinetobacter baumannii

Résumé :

Acinetobacter baumannii est un pathogène opportuniste responsable d’infections nosocomiales sévères à type de pneumopathies acquises sous ventilation, de bactériémies, d’infections urinaires ou encore de surinfections de plaies. L’une des particularités de cette bactérie réside dans le fait qu’elle peut se manifester sous forme de véritables « bouffées épidémiques » en milieu hospitalier. Par ailleurs, le nombre de souches multirésistantes aux antibiotiques, notamment aux carbapénèmes, n’a cessé d’augmenter, ce qui explique la crainte qu’elle inspire aux cliniciens et plus particulièrement aux réanimateurs face aux difficultés de traitement parfois rencontrées. La prise en charge des infections à A. baumannii peut devenir un véritable problème de santé publique, aussi, est-il primordial d’avoir recours à des outils rapides et fiables pour mettre en évidence des phénomènes anormaux dans les services de soins. L’intérêt de la biologie moléculaire dans le diagnostic des infections et dans la détection d’épidémies à A. baumannii a été démontré depuis de nombreuses années dans la littérature scientifique. Nous présentons ici certaines techniques de biologie moléculaire permettant de détecter cette bactérie.

Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03333783
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : vendredi 3 septembre 2021 - 11:26:59
Dernière modification le : samedi 4 septembre 2021 - 03:26:12

Identifiants

Collections

Citation

Marie Kempf. Apport de la biologie moléculaire dans le diagnostic des infections à Acinetobacter baumannii. Revue Francophone des Laboratoires, Elsevier, 2012, 2012 (441), pp.67-71. ⟨10.1016/S1773-035X(12)71415-6⟩. ⟨hal-03333783⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

30