Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

M-18: Évaluation de la part d'antibiothérapie non motivée dans les suspicions d'infections urinaires chez les personnes âgées

Abstract :

Introduction – objectifs

Dans un contexte d’émergence d’entérobactéries sécrétrices de carbapénémases, nous avons cherché à évaluer la part non motivée d’antibiotiques prescrits suite à la réalisation des ECBU chez les personnes âgées, ainsi que la part des ECBU inappropriés.

Matériels et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective en reprenant tous les dossiers patients de plus de 65 ans avec une prescription d’ECBU entre mai et juillet 2012 dans les services de gérontologie et soins de suite du CHU d’Angers en excluant les ECBU sur sonde. Les dossiers cliniques ont été révisés par un infectiologue pour déterminer la présence ou l’absence d’infection urinaire (IU) ou la présence d’une bactériurie asymptomatique (BA). La réalisation d’une BU positive/négative, l’absence de désescalade sur l’antibiogramme, les ECBU polycontaminés et l’antibiothérapie poursuivie après réception de l’ECBU ont été relevés.

Résultats

Nous avons étudié 68 prescriptions d’ECBU avec 21 % (n = 14) d’absence d’IU, 13 % (n = 9) de cystites aigües compliquées, 15 % (n = 10) de PNA/prostatite aigüe (PA), 41 % (n = 28) de BA, 10 % (n = 7) de polycontamination. Un antibiotique à priori inutile était prescrit dans 45,16 % (n = 14) des 31 prescriptions : 9 traitements de BA, 4 traitements sur ECBU négatif et 1 ECBU polycontaminé. Les PNA/PA ont été traitées dans 100 % des cas. On note 25 % (n = 51) d’EBCU non motivés : 12 % (n = 8) avec une BU négative, 13 % (n = 9) sans BU préalable. La désescalade vers l’amoxicilline, réalisable dans 4 épisodes d’infection urinaire n’a jamais été effectué.

Conclusion

Une part importante d’antibiothérapie non motivée est prescrite suite à la réalisation d’un ECBU. Sa prescription doit donc être motivée par des signes cliniques ou généraux et la présence d’une bactériurie asymptomatique doit être évoquée chez la personne âgée.

Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03333788
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : vendredi 3 septembre 2021 - 11:27:07
Dernière modification le : samedi 4 septembre 2021 - 03:26:12

Identifiants

Collections

Citation

C Barrier, Pierre Abgueguen, Marie-Laure Joly-Guillou, Frédéric Moal, Matthieu Eveillard, et al.. M-18: Évaluation de la part d'antibiothérapie non motivée dans les suspicions d'infections urinaires chez les personnes âgées. Medecine Et Maladies Infectieuses, Elsevier, 2014, 44 (6), pp.70. ⟨10.1016/S0399-077X(14)70255-0⟩. ⟨hal-03333788⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6