Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Les onychomycoses à moisissures

Résumé :

Les onychomycoses représentent environ 30 % des mycoses superficielles rencontrées en consultation de dermatologie, et près de 50 % des étiologies d’onychopathies. Les champignons en cause sont essentiellement les dermatophytes, habituellement rencontrés au niveau des ongles des pieds, suivis par les levures qui prédominent au niveau des mains. Beaucoup plus rarement, des moisissures peuvent être impliquées. Ces dernières ne représenteraient que 2 à 17 % des étiologies d’onychomycoses. Il convient, dans cette dernière catégorie, de distinguer les onychomycoses à pseudodermatophytes dues aux Neoscytalidium (ex-Scytalidium) et à Onychocola canadensis dont l’affinité pour la kératine unguéale est réelle, des onychomycoses causées par d’autres moisissures (Aspergillus, Fusarium, Scopulariopsis, Acremonium…) qui sont davantage des colonisatrices d’ongles pathologiques que de véritables agents pathogènes. Le rôle des laboratoires (mycologie et anatomopathologie) est essentiel, à la fois pour identifier précisément l’espèce en cause et pour mettre en évidence un parasitisme fongique au niveau de l’ongle concerné. Il est en effet primordial, afin d’attribuer un rôle pathogène aux différentes espèces de moisissures, de réaliser avec rigueur et précision des prélèvements à visée mycologique et/ou histologique. Le traitement des onychomycoses à moisissures est difficile, d’autant qu’il n’existe actuellement pas de consensus. Le choix d’une molécule antifongique dépend en effet de l’espèce en cause, du degré d’atteinte unguéale et du terrain du patient concerné. Le plus souvent, une avulsion mécanique ou chimique des zones atteintes suivie d’un antifongique local peut suffire à guérir l’onyxis, mais dans certains cas le recours à un traitement par voie générale doit être envisagé.

Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03333797
Contributeur : Okina Université d'Angers <>
Soumis le : vendredi 3 septembre 2021 - 11:27:23
Dernière modification le : samedi 4 septembre 2021 - 03:26:12

Identifiants

Collections

Citation

Dominique Chabasse, Marc Pihet. Les onychomycoses à moisissures. Journal of Medical Mycology / Journal de Mycologie Médicale, Elsevier Masson, 2014, 24 (4), pp.261-268. ⟨10.1016/j.mycmed.2014.10.005⟩. ⟨hal-03333797⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

6