Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Entre pères gays et mères porteuses

Résumé : La paternité gay s’est tout d’abord émancipée du modèle bioconjugal de la famille, puis s’est affranchie d’un destin homosexuel. Aujourd’hui, avec le recours à la gestation pour autrui, elle se libère même de la présence d’une mère. De plus en plus de couples gays envisagent de pouvoir devenir pères sans « femme » tout comme des couples lesbiens sont devenues mères sans homme grâce aux procréations médicalement assistées. À partir du discours de ces hommes, en situation individuelle ou collective, il s’agit de comprendre leurs motivations et les enjeux que ce mode d’accès à la parentalité représente, sachant qu’il est coûteux, risqué, moralement réprouvé et juridiquement interdit. Il s’agit aussi de définir la nature de l’alliance qui s’opère entre ces pères gays et ces mères porteuses.
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03355342
Contributeur : Emmanuel Gratton Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 27 septembre 2021 - 12:28:19
Dernière modification le : mercredi 27 avril 2022 - 04:24:36

Identifiants

Collections

Citation

Emmanuel Gratton. Entre pères gays et mères porteuses. Dialogue, GFEN - Groupe français d'éducation nouvelle, 2013, 202 (4), pp.21-32. ⟨10.3917/dia.202.0021⟩. ⟨hal-03355342⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

16