Arrêt de service programmé du vendredi 10 juin 16h jusqu’au lundi 13 juin 9h. Pour en savoir plus
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Autre publication (Traduction)

Saverio DI FRANCO, « État et institutions asociales. La révolte de Naples dans le récit de ses protagonistes (1647-1648) », traduction

Résumé : Les multiples voix qui contribuèrent au déclenchement de la révolte et à sa postérité sont emblématiques des divisions et des conflits au sein de la société napolitaine. Elles doivent être analysées et interprétées à la lumière d’un contexte élargi, en prenant en compte à l’échelle espagnole et européenne mais aussi les valeurs, les formæ mentis du peuple napolitain. Ce dernier était représenté par des juristes qui s’appuyaient sur la plèbe pour reconquérir les postes supérieurs de la magistrature dont ils avaient été évincés dans les années 1620. Ainsi, le Conseil Collatéral et celui des Sièges du peuple constituent des postes d’observation privilégiés pour l’historien afin de mesurer la diversité des stratégies et les conflits institutionnels qui accompagnèrent la révolte napolitaine.
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03363006
Contributeur : Marie Lezowski Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : samedi 2 octobre 2021 - 17:06:51
Dernière modification le : mercredi 3 novembre 2021 - 04:38:32

Identifiants

  • HAL Id : hal-03363006, version 1

Collections

Citation

Marie Lezowski. Saverio DI FRANCO, « État et institutions asociales. La révolte de Naples dans le récit de ses protagonistes (1647-1648) », traduction. Dix-septième siècle, 2017, n°2, p. 239-252. ⟨hal-03363006⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

13