Arrêt de service programmé du vendredi 10 juin 16h jusqu’au lundi 13 juin 9h. Pour en savoir plus
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

L'artiste faussaire et la création du réel dans The Brooklyn Follies de Paul Auster

Abstract : Since his debut as a poet, Paul Auster has pursued his metaphysical investigations in a semiotic world where signs are everywhere to be read, where doubts about authenticity and forgery are ubiquitous. In The Brooklyn Follies (2005), the multiplicity of originals and facsimiles, the silence/speech duality and the architectural metaphors lead to the final vision of the attacks on the World Trade Center. As the reminiscences of the confusio linguarum contribute to the novel’s plot, Paul Auster represents 9/11 ‘obliquely’ and reaffirms the role of language and the imagination in the rebuilding of truth.
Type de document :
Communication dans un congrès
Liste complète des métadonnées

https://hal.univ-angers.fr/hal-03382979
Contributeur : Okina Univ Angers Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : lundi 18 octobre 2021 - 13:48:00
Dernière modification le : jeudi 6 janvier 2022 - 03:28:46

Fichier

rfea_133_0038.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-03382979, version 1
  • OKINA : ua13675

Collections

Citation

François Hugonnier. L'artiste faussaire et la création du réel dans The Brooklyn Follies de Paul Auster. La vérité et ses discours (AFEA), 2012, Paris, France. pp.38-52. ⟨hal-03382979⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

2

Téléchargements de fichiers

5